Quelle est la définition d’une assurance vie ?

AccueilSantéQuelle est la définition d'une assurance vie ?

Très prisée par les Français, l’assurance vie est un placement financier qui offre de nombreux avantages pratiques, administratifs et fiscaux. Toutefois, en dehors de cet aspect connu de tous, rares sont ceux qui ont une idée précise de ce qu’est une assurance vie. Plutôt simple comme expression, voici la définition de ce type de garantie.

C’est quoi une assurance vie ?

L’assurance vie est un outil d’épargne à travers lequel la compagnie d’assurances ou la banque s’engage à verser à l’assuré à la fin du contrat son capital d’origine ainsi que les intérêts générés par celui-ci. Par ailleurs, il est nécessaire de savoir que le versement se fait en fonction du type de contrat souscrit. Il existe, en effet, deux types d’assurance : le contrat d’assurance en cas de vie et le contrat d’assurance en cas de décès.

  • Le contrat d’assurance vie en cas de vie : ici, le souscripteur, s’il est vivant, à la fin de son contrat, récupère non seulement le capital versé, mais aussi les intérêts que ce dernier à engendrer.
  • Le contrat d’assurance vie en cas de décès : si l’assuré meurt, le contrat d’assurance est dénoué et les capitaux ainsi que les intérêts sont transmis aux bénéficiaires ou personnes que l’assuré aura désignées au moment de la souscription ou ultérieurement. Il peut s’agir des enfants, du conjoint ou d’un proche.

C’est le type de contrat d’assurance le plus contracté par les Français. Il s’agit d’un excellent moyen d’économiser de l’argent tout en bénéficiant des privilèges de la fiscalité de l’assurance vie associés à ceux qui se rapportent à la transmission du patrimoine. Dans la majorité des cas, le but principal de cette garantie est d’amener l’assuré à préparer convenablement sa retraite, anticiper un projet immobilier ou à se constituer un capital à terme. Par ailleurs, il est primordial de garder à l’esprit que l’assurance vie est différente de l’assurance décès.

Le principe de fonctionnement de l’assurance vie

L’assurance vie fonctionne de manière simple. Le principe est d’effectuer des virements sur le compte une fois que le contrat a été signé. Cependant, le virement peut se faire de trois manières différentes à savoir :

  • Le versement initial : c’est le montant que le souscripteur doit verser lors de la signature du contrat de l’assurance vie. Certaines compagnies imposent un montant minimum à verser. Bien qu’il puisse être unique, il est recommandé de faire d’autres versements pour constituer un capital.
  • Les versements complémentaires programmés : l’assuré peut choisir des versements périodiques.
  • Les versements complémentaires libres : l’assuré est libre d’alimenter son contrat d’assurance vie quand il peut et veut.

Quel que soit le moyen utilisé, les versements peuvent être placés sur deux différents types de supports. Il s’agit entre autres des fonds euros et des fonds unités de compte. Le premier est celui que la majorité des assureurs utilisent, car même s’il offre un rendement moins avantageux, c’est un placement très sécurisé. Le second offre un rendement super avantageux, mais c’est un placement avec un niveau de risque très élevé. Ici, la perte du capital est possible puisque la valeur des unités de compte peut monter ou baisser en fonction de l’évolution du marché financier.